Economie / Emploi

[La question conso] Trucs et astuces pour acheter une voiture d'occasion

Avec l'UFC Que Choisir d'Indre-et-Loire.

Chaque jeudi sur Info Tours, l'UFC Que Choisir 37 répond à vos questions sur la vie économique... Pour les poser, écrivez-nous : contact@info-tours.fr (et mettez bien Que Choisir dans l'objet de votre mail).

 

La question de la semaine :

« Pour éviter les mauvaises surprises, quelles précautions sont à prendre en achetant une voiture d’occasion ? «  

Réponse de l’UFC-Que Choisir 37 :

En France, il s’est vendu plus de cinq millions de voitures d’occasion en 2018 ! Si l’achat d’une voiture d’occasion permet de réaliser d’importantes économies, il augmente aussi les risques de faire une mauvaise affaire, d’où un respect de certaines règles afin d’éviter des déconvenues, que le véhicule soit proposé par un particulier ou un professionnel, jugement et grande prudence sont nécessaires.

Avant tout achat de véhicule d’occasion, ne jamais se précipiter ni céder trop rapidement aux multiples arguments de vendeurs, exiger avant tout le PV du contrôle technique et compléter vos connaissances en consultant l’historique du véhicule sur le site officiel HistoVec. Ces contrôles par l’acheteur sont indispensables mais pas suffisants pour juger de l’état technique général du véhicule, faites vous aider si possible d’un spécialiste. Enfin, veiller au contenu des documents fournis et en cas de doute sur l’achat, prendre conseil auprès d’organismes officiels, d’un autre vendeur ou auprès de notre association.

Les précautions indispensables :

- L’essai routier est incontournable, ne jamais acheter sans avoir roulé avec la voiture. Si le vendeur refuse de passer le volant, inutile d’aller plus loin, chercher une autre occasion.
- Laisser le vendeur conduire en premier afin de jauger son comportement au volant.
- Examiner un véhicule avec attention, faire le tour de la voiture en regardant la carrosserie de près, des traces de ponçage ou des différences de teinte peuvent révéler des réparations, et s’assurer que la voiture correspond bien à celle de l’annonce.
- Une fois le capot ouvert, l’aspect du moteur doit correspondre au kilométrage, une trop grande propreté est suspecte. Repérer si possible une étiquette collée par un garagiste, susceptible de donner la date et le kilométrage de la dernière révision.
- La sellerie, les caoutchoucs de pédales, la moquette et les tapis de sol sont de bons indicateurs pour déceler un âge avancé.
- Vérifier aussi l’usure des pneus et des jantes pour repérer les éventuelles traces de chocs susceptibles d’avoir provoqué une déformation des trains roulants.
- Acheter en plein jour pour mieux voir des possibles défauts et et possibles différences de teinte.

Vendeur professionnel ou particulier ?

Les modèles vendus par un professionnel (concessionnaires, garagistes, …) sont souvent plus chers mais et leurs véhicules ont généralement bénéficié d’une révision complète et sont accompagnés d’une garantie. Attention toutefois : la garantie ne couvre parfois que le moteur et la boîte de vitesses, et pour un kilométrage limité.

Ce n'est pas tout !Pour d'autres conseils, direction le site de Que Choisir 37.