Economie / Emploi

[La question conso] Acheter en "duty free" : bon plan, ou pas ?

La réponse de Que Choisir 37.

Comme chaque semaine, nous avons soumis une question à l'UFC Que Choisir d'Indre-et-Loire pour vous aider dans vos choix économiques au quotidien... Vous avez une question ? Ecrivez-nous en mentionnant "Que Choisir" dans l'objet de votre message, et envoyez votre mail à contact@info-tours.fr.

 

Question : « Je pars bientôt en voyage et j’hésite à acheter un parfum en duty free à l’aéroport. Les prix sont-ils vraiment moins chers qu’en boutique en France ? »

Réponse de l’UFC-Que Choisir 37 :

Pour rappel, une boutique duty free (ou hors taxes) n’applique pas aux produits qu’elle vend les taxes du pays dans lequel elle se trouve. Pour pouvoir ne pas prendre ces taxes, les magasins sont situés dans des zones internationales, notamment dans les aéroports mais aussi dans les ports maritimes. Les produits ainsi vendus sans la moindre taxe sont censés quitter le pays où ils ont été achetés. La vente hors taxes ne concerne que les voyages à l’extérieur de l’Union européenne, l’UE étant une union douanière.

Les prix sont-ils toujours inférieurs en duty free ?

Ce n’est pas toujours le cas, les prix pratiqués dans les commerces traditionnels peuvent êtres plus compétitifs. La raison est liée au fait que les boutiques duty-free paient un loyer élevé à l’aéroport, lequel est répercuté sur le prix payé par le consommateur. L’UFC-Que Choisir a repris les chiffres d’une étude de 2016 réalisée par un comparateur de voyages qui montrait qu’il est souvent préférable d’acheter son alcool et ses confiseries en supermarché !

En revanche, les prix des cigarettes, parfums et cosmétiques restent intéressant en duty free. Pour répondre à la question posée, les parfums sont en moyenne 15% moins chers qu’en hypermarchés et parfumeries.

Pour d'autres conseils avant un achat hors taxes, consultez le site de Que Choisir 37.