Economie / Emploi

[La question conso] Vétérinaires : la consultation n'est pas toujours au même prix

L'éclairage de l'UFC Que Choisir d'Indre-et-Loire.

Comme chaque semaine, nous avons soumis une question à l'UFC Que Choisir d'Indre-et-Loire pour vous aider dans vos choix économiques au quotidien... Vous avez une question ? Ecrivez-nous en mentionnant "Que Choisir" dans l'objet de votre message, et envoyez votre mail à contact@info-tours.fr.

 

Question : « Je viens de prendre un petit chat. Faut-il comparer les prix des vétérinaires avant de prendre rendez-vous ou alors ils ont tous les mêmes tarifs comme nos médecins généralistes ? »

Réponse de l’UFC-Que Choisir 37 :

Oui, il faut comparer les prix car les tarifs des vétérinaires sont libres et aussi comparer ce qui est comparable compte tenu des prestations proposées.
En effet, les tarifs des consultations des vétérinaires à destination des chiens et des chats font de grands écarts pas seulement entre régions mais également entre communes et praticiens. Avant toute consultation ou intervention, il est donc important de se renseigner préalablement et de demander un devis détaillé.

Une récente enquête de l’UFC-Que Choisir a montré des hausses mesurées sur les six dernières années, en revanche, la consultation de base a bondi de 18 %, à 37 euros, en moyenne.

La justification de cette hausse est donnée par le Syndicat national des vétérinaires d’exercice libéral (SNVEL) : « La seule façon de financer les soins qui se font en dehors des heures classiques – et ne sont pas rentables même avec une majoration – est d’augmenter le prix des consultations de base ».

A cette explication, il faut ajouter que les vétérinaires profitent d’une médicalisation accrue et font partie des professions libérales les moins rentables en raison de lourdes charges de personnel et de moyens techniques. Par ailleurs, le code de déontologie des vétérinaires a été révisé en 2015, ce qui s’est traduit par un cahier des charges plus sévère en renforçant la permanence des soins, qui jusque-là était gérée de manière informelle.

Pour en savoir plus, en particulier pour les chats, consultez le site de Que Choisir 37.