Economie / Emploi

[La question conso] Nos conseils pour choisir vos chocolats de Noël

Avec l'UFC Que Choisir 37.

Vous vous posez une question sur la consommation ? L'économie ? On vous répond chaque semaine sur Info Tours avec l'association de consommateurs UFC Que Choisir d'Indre-et-Loire. Ecrivez-nous : contact@info-tours.fr avec "Que Choisir" en objet et nous transmettrons !

 

Cette semaine, un sujet tout à fait d'actualité alors que vous allez bientôt ouvrir la première fenêtre de votre calendrier de l'Avent : comment bien choisir ses chocolats de Noël ?

Réponse de l’UFC-Que Choisir 37

Déguster ou offrir des chocolats à Noël c’est une tradition et 10% des ventes de l’année sont réalisées à cette période. La France est la septième consommatrice de chocolat en Europe, avec 6,7 kgs en moyenne par habitant. Alors, pour répondre à la question, comment choisir des chocolats ?

Les différents chocolats

- Chocolat noir, c’est un chocolat fin ou supérieur, qui doit contenir au minimum 43 % de cacao (matière sèche) dont au moins 26 % de beurre de cacao et 14 % de cacao sec dégraissé.
- Chocolat au lait, il contient au moins 25% de cacao, 14% de lait en poudre et 25% de matières grasses (beurre de cacao et matière grasse lactique).
- Chocolat de couverture, avec au moins 32% de cacao.
- Chocolat blanc, doit contenir au moins 20% de beurre de cacao et 14% de produits du lait, dont 3,5% de matière grasse lactique.

Enfin, il existe le chocolat de dégustation à 100% beurre de cacao, tous les chocolats aux épices, aux fruits secs, au riz soufflé etc.. et l’appellation « truffes » qui s’applique à une spécialité au chocolat dans laquelle le chocolat représente au moins 25 % du poids total du produit

Les saveurs de chocolat varient selon les variétés de cacaoyer et les épices plus ou moins ajoutées, autant de parfums différents ou de « crûs » différents diraient les puristes.

Quelques repères

Depuis 2000, il peut être utilisé à hauteur de 5% des matières grasses végétales moins chères que le beurre de cacao comme l’huile de palme, les noyaux de mangue etc. Quant au chocolat équitable, des logos de plus en plus variés font référence au commerce équitable, les exigences et les méthodes de contrôle étant très variables elles aussi. Que Choisir a pu constaté sur un test de 14 tablettes que pas une n’est exempte de mentions faisant référence au commerce équitable !

Il faut aussi savoir que le chocolat, c’est avant tout du gras et du sucre, ce n’est pas un aliment santé, même s’il apporte du magnésium. Par ailleurs, le lien entre consommation de chocolat et diminution de maladies n’a jamais été démontré.

 

Encore besoin de conseils ?La suite sur le site de l'UFC Que Choisir.

Au printemps, on avait aussi fait notre propre test à Tours.