Economie / Emploi

[La question conso] Le vélo électrique, un bon investissement ?

La réponse de l'UFC Que Choisir d'Indre-et-Loire.

Le vélo électrique c'est un peu cher... Mais pratique (et pas que pour monter la Tranchée à Tours). D'où la question de Mylène : "est-ce un bon investissement ?" L'UFC Que Choisir d'Indre-et-Loire lui répond. Et si vous aussi vous avez une question, écrivez-nous : contact@info-tours.fr en mettant "Que Choisir" dans l'objet de votre message, nous transmettrons.

 

La réponse de l'association de consommateurs :

La Touraine n’est certes pas très vallonnée mais les vélos à assistance électrique (VAE) sont de plus en plus prisés pour ce qu’ils apportent aux cyclistes occasionnels. Finies les montées de la Tranchée époumonné, les arrivées en sueur, les efforts face au vent, même si le VAE pèse entre 20 et 30 kilos. Le déplacement devient ainsi facile pour toutes les personnes, y compris les moins sportives, ou encore pour transporter à l’école un enfant à l’arrière du vélo.

Les prix des vélos à assistance électrique :

Les premiers prix commencent aux alentours de 700 euros pour des modèles de base, au dessus on trouve de bons vélos adaptés à beaucoup d’usages.

Au delà de 1 500 euros, les VAE sont bien équipés (freins à disque, éclairage et console sophistiqués, porte-bagages, …), certains atteignant 45 km/h ! (Ces engins nécessitent immatriculation et assurance).

Depuis le 1er février 2018, l’aide de l’État pour l’achat d’un vélo électrique bénéficie uniquement aux personnes non imposables lorsqu’une subvention locale aura déjà été versée, le cumul subvention+aide ne pouvant excéder 20% du prix du vélo avec un maximum de 200 euros.

Très important : essayez plusieurs modèles avant d'acheter. Plus d'infos sur le site de Que Choisir 37.