Culture

A Tours, un théâtre Olympia audacieux et surprenant

La présentation de la nouvelle saison a lieu ce samedi

Ce samedi 22 juin, le Théâtre Olympia dévoilera sa saison 2019-2020 lors d'une soirée publique. Une fois encore celle-ci s'annonce audacieuse et surprenante.

Pour décrire le Théâtre Olympia on serait tenté de dire c'est le foisonnement continu. Saison après saison, l'équipe du Centre Dramatique National de Tours n'en finit plus en effet de surprendre par ses propositions atypiques, originales mais toujours de qualité. La saison 2019-2020 qui sera présentée ce samedi au théâtre de la rue de Lucé ne devrait pas déroger à la règle.

15 spectacles, 12 pas encore créés, il est forcément difficile de faire un descriptif précis de ce qu'on va retrouver à partir du mois de septembre. Un fil rouge semble se dégager : inscrire le théâtre à travers son époque et l'ancrer dans les questionnements sociétaux.

Cela se traduira dès le premier spectacle de la saison, « L'île des esclaves » de Marivaux, mis en scène par Jacques Vincey. Une pièce qui interroge sur les formes d’asservissement, des plus intimes aux plus politiques... Une pièce créée par le directeur du Théâtre Olympia et qui sera interprétée par les 5 comédiens du Jeune Théâtre Région Centre (JTRC), accompagnés par le Théâtre Olympia pendant deux ans. On en avait vu une première version intimiste, notre article est à lire sur 37 degrés.

La jeune création mise en avant

Car derrière la programmation, le Théâtre Olympia c'est aussi un soutien fort à la jeune création artistique, matérialisée par l'accueil des JTRC qui peuvent s'y former, mais aussi par la présence de deux jeunes artistes associés : Mathilde Delahaye et Vanasay Khamphommala, qui se sont faits remarquer cette année par leur mise en scène "d'Orphée Aphone" pour ce dernier et de "Maladie ou femmes modernes" joué récemment au Magasin Général pour Mathilde Delahaye.

Ce symbole de la modernité et du renouveau souhaité par le Théâtre Olympia, il se matérialisera également par la tenue de la 5e édition du WET°, le festival dédié à la jeune création nationale et organisé justement par le JTRC. Ce sera du 27 au 29 mars 2020

Une saison à découvrir ce samedi, le programme :

A partir de 15h, toute l’équipe vous accueillera dans le hall pour échanger individuellement avec vous sur les spectacles de la programmation 19/20 mais aussi sur les stages amateurs, les ateliers jeunes et les diverses activités proposées par le T°

A partir de 17h30, la batterie-fanfare de Joué-les-Tours fera monter la température et les décibels sur le parvis et vous accompagnera jusque dans la salle du T°. A partir de 18h, présentation de saison en compagnie des artistes associés, des comédiens de l’ensemble artistique et avec la complicité d’un trio de musiciens. A partir de 19h30, soirée autour d’un verre et d’un buffet.

Plus d'infos sur https://cdntours.fr

MG