Culture

La Compagnie Off fête ses 30 ans de « débordements poétiques »

Une soirée qui s'annonce grandiose

Samedi soir au Point Haut, son lieu de résidence permanent, La Compagnie Off fêtera ses 30 ans. Un événement qui s'annonce forcément démesuré et surprenant, à l'image de cette compagnie tourangelle d'arts de rue, adepte des grandes formes.

Au programme de ce « Take 30FF », nom de cette soirée donné comme un écho visuel à l'anniversaire célébré (en réalité la Compagnie a 31 ans, puisque née en 1986), on retrouvera ainsi de multiples clins d'oeil aux plus belles créations de la Compagnie Off : de Carmen, et son arène circulaire symbolisant les remparts de Séville, qui sera remontée spécialement pour l'occasion - « une première depuis plus de 10 ans » note Philippe Freslon - aux Gros qui accueilleront le public à travers une escapade dans la rue des Grands Mortiers, en passant par du spectaculaire avec une course-poursuite en voitures, sans oublier les girafes ou les roues de couleur encore... En une soirée, La Compagnie Off propose une remontée dans le temps, un décollage à travers sa riche histoire et ses nombreux « débordements poétiques » comme les appellent Philippe Freslon.

Membre d'une génération de compagnies nées dans les années 80 (citons Les Commandos Percus, Royal de Luxe, Transe Express ou encore Générik Vapeur...), La Compagnie Off fait partie de ces structures qui ont donné leurs lettres de noblesse à l'art de rue, à travers des spectacles spectaculaires, une exubérance, l'art de créer des rencontres avec le public mais aussi une certaine impertinence. Un symbole de ce que la culture à la française a pu produire mais qui doit sans cesse de réinventer sous peine de disparaître à cause de la question toujours compliquée du financement de ces productions.

Une problématique touchant l'ensemble de ces grandes compagnies, pionnières ou non, et que la Compagnie Off a voulu inscrire également au programme de cet anniversaire. Cela se matérialisera par une rencontre sous forme de table ronde avec une vingtaine d'acteurs des arts de la rue de France et d'Europe (La Machine, La Fédération Nationale des Arts de la Rue, Générik Vapeur, Le festival d'Aurillac, Lieux Publics, Transe Express...). Nommée « Tranche de rue - anatomie du monumental : bilan et perspective », cette rencontre sera l'occasion de dresser un constat sur la réalité des Arts de la Rue, mais aussi ses perspectives.

Infos pratiques : « Take 3OFF », samedi 25 novembre de 19 h à 4 h du matin, au Point Haut (20, rue des Grands-Mortiers à Saint-Pierre-des-Corps). Tarifs : 12 euros / 10 euros (réduit) / Gratuit pour les moins de 12 ans. Billetterie sur place. Plus d'infos sur le site de la Compagnie Off.