Culture

Jazz en Touraine : Manu Dibango enchante l’espace Ligéria

A plus de 84 ans, Manu Dibango reste un cador de la scène

Devant 900 spectateurs, Manu Dibango et ses 6 musiciens, Julien Agazar au clavier, Jacques Conti-Bilong batterie, Raymond Doumbe basse, Isabel Gonzales chant, Patrick Marie-Magdelaine guitare, et Françoise Valérie Minsi-Belinga chant, a encore une fois enchanté l’assistance

Ne se limitant pas à la seule palette de la musique africaine, Manu, entouré d’une équipe plus resserrée, propose cette saison Afrikadelik, une variation de son répertoire habituel, plus épurée, privilégiant le groove. Comme le titre l’indique, il s'agit d'un résumé́ des influences musicales qui ont nourri son œuvre.

L’Afrique est bien sûr très présente de par les rythmes endiablés et la prépondérance du chant ; les orchestrations plus épurées laissent transparaître des sonorités « AfroFunkAdélik » et « jazzy ».

Roger Pichot