Centre-Val de Loire

7 César pour des films soutenus en Centre-Val de Loire

Une soirée pleine de récompenses.

La 43ème cérémonie des César du cinéma nous donne des occasions de nous réjouir en Centre-Val de Loire... Les films soutenus ou tournés dans la région sont repartis avec pas moins de 7 récompenses ce vendredi soir dont 6 pour le très beau film de Robin Campillo 120 Battements par minute, en partie tourné à Orléans, en particulier dans l'ancien hôpital du quartier de La Source.

Le long métrage retraçant les débuts de l'association Act Up et qui parle ouvertement du sida ou de l'homophobie a été sacré meilleur film, Nahuel Perez-Biscayart repart avec le César du meilleur espoir masculin, Antoine Reinartz est le meilleur acteur dans un second rôle, Robin Campillo (photo) a rédigé le meilleur scénario original, il a réalisé le meilleur montage avec ses équipes et la bande originale du film signée Arnaud Rebotini est la meilleure musique originale de l'année selon les jurés de la cérémonie.

Au-delà de cette moisson formidable qui suit le Prix du Jury obtenu à Cannes, n'oublions pas aussi le beau succès de Pépé le Morse, également accompagné par Ciclic, l'agence régionale qui aide des projets du 7ème art. Tourné à Ciclic Animation (Vendôme, Loir-et-Cher), ce court métrage est le meilleur court métrage d'animation de l'année.

Au total, les projets de cinéma soutenus en Centre-Val de Loire avaient obtenu 21 nominations aux César... et une aux Oscars, prévus ce dimanche soir aux Etats-Unis. C'est encore un projet tourné à Vendôme et produit à Orbigny près de Loches, Negative Space. On vous en parlait ici il y a peu...