Centre-Val de Loire

PRIMAIRE A GAUCHE : Le président de la région s'engage pour Manuel Valls

François Bonneau soutiendra l'ex premier ministre.

Pas facile cette campagjne de la primaire de la gauche pour Manuel Valls... L'ancien 1er ministre peine à remplir les salles, se fait enfariner puis prend une gifle lors de déplacements, est talonné dans les sondages par ses concurrents Benoit Hamon et Arnaud Montebourg... Son principal argument, qui est aussi son plus grand défaut : incarner l'autorité de l'Etat avec son statut d'ancien locataire de Matignon. La preuve encore avec cette tribune co-signée par le président socialiste de la région Centre-Val de Loire François Bonneau et ses homologues dOccitanie, de Nouvelle Aquitaine et de Bretagne (Jean-Yves Le Drian, aussi ministre de la défense) pour le soutenir, en mode "les grands élus sont derrière Valls". Dans le camp de l'ex-maire d'Evry, on s'inquiète alors tout est bon à prendre... Extraits du texte :

"Nous saluons le travail d’écoute, de dialogue permanent, de recherche de solutions qui a animé les relations conduites par les Régions avec Manuel Valls et l’ensemble de son gouvernement. Ils ont apporté des réponses essentielles pour permettre d’engager une nouvelle étape de décentralisation et créer des Régions avec des moyens financiers accrus, des compétences renforcées, un rôle pivot entre les territoires, l’Etat et l’Europe.

Manuel Valls a démontré qu’il a toute l’énergie nécessaire et une forte volonté pour continuer de porter cette action avec détermination. Et, le mouvement doit se poursuivre : la réforme de la fiscalité locale autour par exemple d’un meilleur partage des impôts nationaux entre l’Etat et les Régions et la garantie de l’autonomie fiscale, la mise en œuvre d’un pouvoir réglementaire régional tenant mieux comptes des spécificités de chaque territoire, la poursuite du travail de simplification que seul propose Manuel Valls, sont des axes majeurs essentiels pour mettre en œuvre les politiques publiques de demain."

Du côté de la campagne en Indre-et-Loire, notons que les soutiens locaux de Vincent Peillon seront mobilisés à la gare de Tours ce jeudi matin pour rencontrer les Tourangeaux. Ajoutons d'ailleurs que jusqu'ici c'est le seul candidat qui est venu en terres tourangelles (Manuel Valls et Arnaud Montebourg sont passés, mais avant leur déclaration de candidature). 66 bureaux de vote seront répartis sur l'Indre-et-Loire ces dimanches 22 et 29 janvier. Prévoyez 1€ pour voter.