Ailleurs

« Nos 4 moments inoubliables au Brésil »

Sarah et Adeline ont fait 13 000km en un mois dans ce grand pays d’Amérique du Sud.

Baroudeuses, Sarah et Adeline ont l’habitude de partir ensemble. Cet été les deux Tourangelles ont choisi le Brésil pour un mois à la découverte de grands paysages entre Rio et l’Amazonie… De retour, elles nous racontent 4 étapes marquantes de ce séjour :

 

1 - Un voyage en bateau de 30h

« Nous avons pris le moyen de transport le moins cher. Sur ce bateau qui traverse l’Amazone, pas de cabines. Nous avons dû acheter un hamac chacune avant de monter. Ensuite, tous les passagers déposaient leur hamac directement sur le pont et on dort tous côte à côte, avec de la lumière et du bruit constamment. Très vite nous avons rencontré des enfants adorables… Nous avions du mal à communiquer avec eux car nous ne parlons pas portugais mais ils posaient plein de questions. Ils ont passés 30h collés à nous à jouer aux cartes ou au yo-yo, ils nous faisaient des câlins avant d’aller dormir... Nous avons passé de super moments : leur tante nous a notamment offert de prendre le café avec elle dès le premier soir. Le temps est passé super vite : nous avions acheté des cartes wifi que l’on n’a presque pas utilisées. Pour manger, on avait pris des fruits avant de partir mais il y a aussi un moment où le bateau s’est arrêté : depuis la rive on nous tendait des plats à base de farine de manioc frite dans des tupperwares en polystyrène. Et on payait dans des bouteilles fixées au bout de bâtons pour nous atteindre à 5m de hauteur. »

 

2 – Le désert des Lençois Maranhenses

« C’est un désert de sable avec des lagunes folles : des petits lacs d’eau douce d’un bleu magnifique entre les dunes. Le soir, on a dormi dans un petit village, dans une pousada avec que des Brésiliens. Le propriétaire qui devait avoir la trentaine a organisé un barbecue pour tous ceux qui logeaient là. On aurait dit qu’on était entre potes, en colocation, et il nous a offert la soirée. C’est notamment là qu’on a goûté le cocktail le plus populaire du Brésil : la caipirinha, avec du citron, du sucre de canne, de la catchasa et de l’alcool de canne à sucre, qui se situe un peu entre le rhum et la vodka à 40°, tout de même. »

 

3 – Une rando épique au petit matin

« Sur Ilha Grande, nous avons rencontré un guide français avec qui nous avons été voir un lever de Soleil au sommet de l’île. Peu de personnes y vont car c’est très dur physiquement. On s’est levées à 2h du matin et en 2h50 on a fait 1 000m de dénivelé, la marche la plus difficile de notre vie, et pourtant nous sommes toutes les deux sportives. A la fin, c’était limite de l’escalade. Arrivées là-haut, trempées, nous étions 4-5 personnes et c’était magnifique. »

 

4 – Fernando de Noronha

«  Situé au Nord du Brésil, il s’agit d’un archipel ultra-préservé où l’on ne peut venir qu’en payant des taxes spécifiques. Le moindre trek doit être réservé, à certains endroits il n’y a que 20 personnes qui peuvent passer chaque jour. La nature y est protégée de façon extrême. Nous avons pu voir la moitié de l’île principale avec des plages paradisiaques, des piscines naturelles et, le plus dingue, énormément d’animaux : nous avons nagé avec les tortues marines et un requin, on a également observé une baleine de 15m et son baleineau de 8m aux jumelles. Fernando de Noronha, c’est par ailleurs l’endroit au monde où il y a le plus de dauphins : 5 000 autour de l’île. En plongeant dans le port, on pouvait entendre leurs ultrasons alors qu’ils étaient à 500m de nous, c’était fou ! Il y avait aussi énormément de poissons entre les épaves des bateaux. »