Ailleurs

Une escapade à Paris ? 5 bons plans pour en profiter

Shopping, food, culture, loisirs : on a fait notre sélection.

Régulièrement sur Info Tours, on vous invite au voyage en direct depuis l’Indre-et-Loire. Après Londres, Porto ou Bordeaux, on opte cette fois pour Paris. Facile ? Sans doute un peu, le défi est donc de vous emmener le plus possible en dehors des circuits habituels en 5 étapes.

 

1 - Une visite culturelle

A l’Ouest de la capitale, entre les Champs Elysées et La Défense, la Fondation Louis Vuitton ouverte en 2014 est un splendide écrin pour l’art, et notamment l’art contemporain. On se souvient par exemple d’une très belle exposition sur l’art africain en 2017 et en ce moment vous pourrez y voir une expo autour de l’univers kawai, dans le cadre du parcours Au diapason du monde (jusqu’au 27 août), ce dernier inclut aussi la présentation d’une fresque monumentale inédite à Paris mettant en scène des personnages de la mythologie chinoise.

Tant que vous y êtes, ne manquez pas d’aller faire un tour sur le toit du bâtiment : la vue sur le quartier d’affaire et sur Paris n’est peut-être pas la plus typique mais elle a le mérite d’être plutôt insolite et verdoyante avec le Jardin d’Acclimatation juste en dessous, jardin que vous pourrez visiter en famille en ressortant de ce musée-monument. Enfin, retenez que tous les premiers vendredis du mois on peut faire une visite en nocturne (pour vous y rendre, Métro ligne 1, plein tarif 14€, réservation possible en ligne avec choix de l’heure d’accès).

On aime aussi : le Musée Picasso et le Palais de Tokyo

 

2 - Un bon spot pour déjeuner

Du côté de la Gare de Lyon, des bâtiments désormais inutilisés par la SNCF ont été transformés en temple de la street food.

Dans un décor évoquant les transports en commun avec de vieux sièges d’avion et d’authentiques banquettes de RER, plusieurs comptoirs à manger proposent une variété de mets tous plus alléchants les uns que les autres : des pizzas, des burgers mexicains (porc, boeuf ou cabillaud), des salades vendues dans un décor de train Corail et le menu que l’on a testé : une entrée et un plat typiquement syriens imaginés par un chef Nabil Attar de passage à La Résidence, une cuisine qui accueille des réfugiés pour leur offrir un tremplin.

Pour 17€, le hummus était très réussi (et, une fois n’est pas coutume, servi avec la bonne quantité de pain traditionnel), et le plat (un freikeh, soit un effiloché de boeuf, blé doré et petits légumes) manquait peut-être un peu d’assaisonnement mais la recette était idéale pour un déjeuner copieux en terrasse sur l’une des nombreuses tables disponibles (attention, les week-ends et jours de grand beau temps, le lieu est pris d'assaut, dans ce cas tentez aussi le Marché des Bons Enfants, ou le coin des food trucks du BHV).

 

Pour digérer : remontez l’Avenue Daumesnil avec ses arcades à pied et poussez jusqu’à Bastille, vous pouvez ensuite vous poser vers le Canal St Martin avant de repartir vers la Seine ou filer vers la Rue de Rivoli et le Marais. Pour le goûter, passez à l’Eclair de Génie (14 Rue Pavée), pâtisserie aux recettes créatives, au moins aussi classique que les douceurs de Cyril Lignac ou Christophe Michalak mais quasi incontournable.

 

3 - Une sortie insolite

Même si Tours est déjà une ville bien fournie en la matière, les jeux d’évasion (escape game) poussent comme des champignons à Paris. Dans un métro, un avion, une reconstitution de restaurant ou au Stade de France : les histoires sont très variées. L’une des plus insolites du moment se trouve à la Maison de la Radio dans le XVIème (Métro Passy).

Imaginée par des salariés de la maison, elle vous plonge dans une mission spatiale : vous devez mettre ON AIR un authentique studio radio pour contacter un journaliste parti en mission sur la planète rouge, le tout en 1h. Très dense mais drôle et bien mené, ce scénario assez invraissemblable tient bien en haleine avec de bonnes idées et même une petite référence à Tours (attention, les places sont limitées et les sessions s’arrêteront en juillet, comptez 25€ par personne).

Et si c’est complet ? Faites quand même un tour dans le bâtiment, ouvert au public et qui propose par exemple en ce moment une expo sur le journalisme pendant les événements de mai 68. Vous pourrez également profiter de son bar et d’un bon restaurant (un peu cher) avec vue sur la Seine et la Tour Eiffel. Ensuite, pourquoi ne pas traverser le fleuve et filer vous poser au Parc André Citroën ou au bord de l’eau sur la guinguette La Javelle, inspirée de celle de Tours (RER C, Bd Victor).

 

4 - Shopping

Que diriez-vous d’avoir chez vous un repose plat fait à partir de capsules de sodas recyclées ? C’est courant en Afrique, un peu moins en France mais une chouette boutique du IIIème arrondissement propose ce genre d’objets : la Compagnie du Sénégal et de l’Afrique de l’Ouest (Rue Elzevir). Dans la série insolite, un magasin vend des tables et chaises de bistrots parisiens d’occasion, un souvenir vraiment insolite à rapporter (si vous êtes venus en voiture), et sinon il y a aussi du vin (c'est dans le IIIème, ça s'appelle La Cave - Grock Café).

 

5 - Pour dîner

A quelques centaines de mètres de la gare d’Austerlitz, Boulevard de l’Hôpital, on a trouvé U Mulinu un super restaurant corse qui cuisine des produits en provenance directe de l’Île de Beauté (l’occasion notamment de profiter de son excellente charcuterie), une valeur sûre. Au menu : beignets de fromage fermier, veau aux olives, filet mignon braisé à la coppa, gâteau à la chataîgne (attention, la carte change souvent).

Envie d’autres idées ? Récemment, on s’est aussi régalé aux Enfants Perdus, Rue des Récollets, le tout dans un très beau cadre. Pour le reste, on ne saurait que vous conseiller de suivre le très gourmand compte Instagram du guide Le Fooding ou de télécharger l’application de l’émission Très Très Bon de Paris Première : vous avez peu de chances de mal tomber, croyez-nous.

 

Pour aller à Paris depuis Tours, on trouve désormais des trajets en bus à partir de 9€ (aller simple) au départ de la gare routière des Peupliers (2h45), il faut compter 18 à 20€ pour le covoiturage (entre 2h et 2h45 selon le trajet du conducteur), et à partir de 13€ en train pour des tarifs aller-retour avec carte de réduction, 25 à 50€ dans les autres cas (tout dépend si vous prenez le TGV ou un Corail vers Austerlitz).