Ailleurs

Le Centre LGBT de Touraine lance un appel urgent aux dons

Suite à une baisse de subvention de L'Agence Régionale de Santé, le Centre LGBT est en difficulté.

C'est la soupe à la grimace du côté du Centre LGBT de Touraine. En cause, une baisse de subventions innatendue de la part de l'ARS (L'Agence Régionale de Santé). Alors que l'association basée à Tours devait recevoir 4 300 euros pour l'année 2017, elle ne recevra finalement que 1 500 euros en raison d'une baisse de budget.

Du côté du co-président du Centre LGBT, Mickael Achard, cette décision est incompréhensible. « Nous remplaçons les services de l'Etat sur les questions de prévention, d'écoute... l'Etat redirige des personnes vers nous, nous agissons afin de prévenir le suicide des jeunes LGBT, lutter contre le mal-être et l’isolement... » rappelle-t-il amèrement. « Nous en avons marre de devoir faire le travail de l’Etat en ayant un appui minimum. »

Les activités du Centre LGBT n'ont jamais été aussi intenses depuis quelques années avec des permanences qui accueillent de plus en plus de personnes, des actions de prévention multiples... le tout reposant essentiellement sur des bénévoles. « Il y a de réelles questions de santé publiques autour de la question de l'homosexualité et la transsexualité, le suicide est la 2ème cause de mortalité des jeunes et que les LGBT se suicident 5 fois plus que le reste de la population, c'est là-dessus que nous intervenons » poursuit Mickael Achard.

Pour compenser cette baisse de subventions, le Centre LGBT a donc lancé un appel aux dons de 2 800 euros. Une somme qui permet notamment à l'association de recruter et former les bénévoles qui réalisent l’accompagnement social et les entretiens individuels à la place des services de l’Etat, payer les factures d’eau, de chauffage et d’électricité du local, ou encore payer la ligne téléphonique...

Le lien de l'appel aux dons